Utopia 56 ne sera plus gestionnaire du camp de la Linière

 » Damien Carême et le préfet de Région ont redéfini jeudi les modalités de gestion de la Linière. Utopia 56, gestionnaire du camp, pointé du doigt pour son amateurisme malgré sa bonne volonté, sera remercié. L’État et la ville de Grande-Synthe veulent remettre l’ordre républicain au centre du camp. ( … )

Ils ne sont pas formés pour exercer des missions répondant aux normes internationales préconisées par le Haut Commissariat aux réfugiés. (…)

Une des conditions imposée par l’État s’il venait à apporter son aide financière pour le camp humanitaire, c’est la scolarisation des enfants. (…)

Un système de navettes pourrait être mis en place afin d’acheminer chaque jour les enfants dans les établissements de Grande-Synthe. (… )

Lire l’article complet : http://www.lavoixdunord.fr/region/grande-synthe-l-etat-et-la-ville-veulent-remettre-de-ia17b47594n3504085

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *